Enduit projeté : tous nos conseils pour le réussir

par | Mis à jour le 25/01/2023 | Publié le 19/12/2022

Toutes les informations importantes à connaître sur l’enduit projeté pour pouvoir réussir sa composition et son application.
Conseils pour réussir l'enduit projeté

L’enduit est un revêtement ayant pour rôle d’assurer l’esthétique et la protection d’un mur. En plus de décorer l’extérieur d’une maison, ce parement de façade garantit aussi l’imperméabilité de la maison. Parmi les solutions les plus prisées, il y a l’enduit projeté qui est plus facile et plus rapide à appliquer du fait que c’est une machine qui s’en occupe. De plus, le choix et la couleur des finitions sont vastes, élargissant ainsi les possibilités. Si ce type d’enduit vous intéresse, nous vous présentons dans les paragraphes suivants quelques conseils pour réussir sa composition et son application.

Obtenez des devis gratuits de pose d’enduit de façade

L’enduit projeté : un excellent enduit de finition

L’enduit projeté est avant tout un enduit de finition qui est particulièrement conçu pour être appliqué avec l’aide d’une machine. Auparavant, ce type d’enduit sert surtout pour habiller une façade en donnant un effet « brut » au crépi. C’est-à-dire que le rendu d’un enduit projeté n’est ni gratté, ni taloché. On peut ainsi distinguer de petites aspérités qui résultent de sa projection.

Aujourd’hui, il existe des machines à projeter qui peuvent appliquer des enduits de décoration gouttelette, de lissage, et même de dégrossissage. Notez toutefois que l’enduit projeté est différent du dégrossi traditionnel qui est appelé à tort par la même appellation.

En outre, bien qu’il ne soit pas le type d’enduit le plus populaire, il présente néanmoins de nombreux avantages. Mais l’enduit projeté comporte aussi quelques inconvénients.

Avantages de l’enduit projeté

Pour mieux comprendre l’intérêt de l’enduit projeté, il convient de connaître ses principaux avantages :

  • Comme il est appliqué à la machine, l’enduit projeté facilite les travaux. Il est moins pénible à appliquer, car vous gagnez deux fois plus de temps à son application.
  • Il s’agit généralement d’un produit monocouche. Donc, en une seule application, vous pouvez profiter d’un résultat parfait.
  • L’enduit projeté est un excellent crépi pour imperméabiliser vos murs et protéger votre intérieur.
  • En matière d’esthétisme, le rendu offert par une machine de projection est plus uniforme en plus de masquer facilement les irrégularités.

Inconvénients de l’enduit projeté

Bien que l’enduit projeté soit très avantageux sur de nombreux points, il présente tout de même quelques inconvénients :

  • La machine à projeter de l’enduit n’est pas accessible à tout le monde. Par ailleurs, il faut un certain temps pour maîtriser son utilisation.
  • L’enduit projeté n’est pas compatible avec tous les types de façade. Seules les devantures en bon état conviennent à ce type de crépi. De plus, il faut choisir la bonne classe de résistance en fonction du support de l’enduit.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui peut vous aiguiller sur votre choix.

Gratuit : devis de pose d’enduit de façade

Comment réaliser un enduit projeté ?

L’enduit projeté fait partie des crépis les plus compliqués à poser. Pour l’appliquer, il vous faut parfaitement maîtriser la machine de projection. Si vous pensez avoir les compétences nécessaires pour les travaux, nous vous listons ci-après les étapes à suivre pour fabriquer votre enduit.

1.      Les outils utilisés pour la projection de l’enduit

Pour réaliser l’application de l’enduit à projeter, voici les principaux outils dont vous aurez besoin :

  • Une machine à projeter : ce sont principalement les entreprises professionnelles qui en possèdent. Toutefois, il reste néanmoins possible d’effectuer une location sur Internet.
  • Un compresseur sablon : cet appareil permet de projeter l’enduit de manière mécanisée. Cependant, manipuler cet appareil demande une certaine dextérité.
  • Une tyrolienne : la tyrolienne est actionnée avec l’aide d’une manivelle. Celle-ci permet notamment d’avoir un peu de grain.
  • Une truelle : il s’agit de la méthode la plus fastidieuse, mais peut s’avérer indispensable en cas d’erreurs d’application.

2.      Le type de mortier à utiliser

Il vous faut ensuite projeter le mortier à appliquer sur votre façade. Sachez qu’il existe trois types de mortier que vous pouvez utiliser :

  • Le mortier de ciment,
  • Le mortier de chaux,
  • Le mortier de ciment avec chaux.

À noter : Le mortier à appliquer doit avoir la bonne consistance avant d’être applicable sur le mur. C’est-à-dire un mortier qui ne soit ni trop dur ou ni trop mou.

3.      Le dosage parfait

En général, il faut mélanger 3 seaux de sables pour un sac de liant. Le mortier pour la projection est similaire à celui de l’enduit gratté. Pour éviter de vous tromper, il vous suffit de respecter le dosage indiqué sur l’emballage des produits.

4.      Le sable

En général, le sable 0/2 est celui qui convient le mieux. Les grains peuvent toutefois varier selon le crible utilisé en carrière. Par conséquent, en fonction de la granulométrie du stable, il faudra ajuster la composition utilisée, autrement dit si vous utilisez du gros sable, vous devriez mettre moins de chaux, et inversement. Veillez cependant éviter d’utiliser du sable trop fin qui est difficile à utiliser en maçonnerie.

5.      La coloration

Pour donner plus d’effet à votre façade, vous pouvez opter pour un enduit coloré. D’ailleurs, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Sable : il existe plusieurs types de sable colorés (jaune, rouge, blanc…). Cela dit, il vous suffit de choisir la couleur que vous souhaitez.
  • Ciment : si vous appréciez la couleur blanche, vous pouvez opter pour du ciment blanc avec la chaux.
  • Pigments : il est possible de colorer le mortier en ajoutant des pigments à la composition.

Notez que si la couleur de l’enduit dans la bétonnière est identique à la teinte de rendu final souhaité, c’est mauvais signe. En effet, cette couleur de l’enduit va encore s’éclaircir, donc, il importe que la couleur de l’enduit dans la bétonnière soit un peu plus foncée.

6.      L’épaisseur de l’enduit projeté

L’enduit projeté doit avoir une épaisseur d’environ 1 cm. S’il l’enduit est trop épais ou pas assez épais, vous augmentez le risque de rater votre projection.

Comparez plusieurs devis de pose d’enduit de façade

Comment appliquer l’enduit ?

Si vous avez réuni tous les matériels requis et réussi la préparation de votre enduit, vous pouvez entamer son application. Voici comment vous devez procéder :

  • Pulvérisez l’enduit en utilisant la machine puis effectuez des mouvements circulaires. Votre position doit être parfaitement perpendiculaire par rapport au support et à une distance d’environ 1 mètre.
  • Bougez la lance de projection le long de la surface à enduire à une vitesse constante.
  • Après l’application de l’enduit avec la machine, vous pouvez lisser le tout avec l’aide d’une lame de 50 cm.

Astuce : Si vous souhaitez lisser l’enduit pulvérisé, commencez par le plafond avant les murs pour faciliter le travail. Si nécessaire, vous pouvez passer une seconde fois. En fonction de la finition souhaitée, vous pouvez aussi procéder à un ponçage de l’enduit.

0 commentaires

Estimez le prix de vos travaux
*Service gratuit et sans engagement
Estimez le prix de vos travaux
*Service gratuit et sans engagement
Combien vont coûter vos travaux ?